L’EQUIPAGE

Alain Odile à FATU HIVA

ALAIN le skipper

 Une vie de marin

nayla chagos1974-1980: Navigation sur les OCEANS ATLANTIQUE, PACIFIQUE ET INDIEN sur NAYLA
Parti de Bretagne, il parcourt les océans atlantique, pacifique, et indien avec un détour par l’Australie sur NAYLA, canot de sauvetage de  7,50 mètres qu’il a transformé en voilier à dérives latérales. Il termine son périple aux îles Comores où il rencontre sa femme ODILE.

1980-1990: Navigation en famille sur MALOUDJA et GALAWA

D’abord sur MALOUDJA sloop de 10 mètres, puis sur GALAWA cotre de 12 mètres, ALAIN, ODILE et leur fille SONIA parcourent d’abord l’Europe et ses archipels: Açores, Cap Vert, Madère, Irlande, Islande. Puis c’est le grand départ: ils traversent l’OCEAN ATLANTIQUE vers le Brésil, les Caraïbes et le Venezuela. Ils passent le canal de Panama vers le Pacifique. Après une escale en Equateur, la traversée de l’OCEAN PACIFIQUE les amènent en POLYNESIE. Ils découvrent les archipels des GAMBIERS, des TUAMOTUS, et surtout les MARQUISES où ils décident de faire une halte.

Porcelaine vivante

1992-1996: Une nouvelle passion, les coquillages

Dès leur arrivée en POLYNESIE, ALAIN et ODILE s’adonnent à la plongée sous-marine. Ils découvrent avec émerveillement le monde sous-marin des récifs et la vie qui y prospère. Aux îles MARQUISES, ils se passionnent particulièrement de malacologie et vont photographier puis cataloguer les coquillages de l’archipel. Ils entretiennent une correspondance avec les plus pertinents des malacologistes et vont même découvrir même une nouvelle espèce de murex.

1996-2002: Les années pêche

ALAIN construit une vedette de 8 mètres, devient patron pêcheur et parcourt l’archipel. A la pêche s’ajoutent les transports inter-îles et les évacuations sanitaires: il faut tout faire dans cet archipel tant dépourvu d’infrastructures routière et portuaire.

le pêcheur

2002: Retour aux sources et navigation sur le catamaran  MOEMOEA NUI

ALAIN et ODILE reviennent à la voile avec un catamaran qu’ils vont chercher en Australie. Le retour jusqu’aux MARQUISES est un superbe banc d’essai: 5000 miles nautiques avec une mer souvent forte dont une grande portion dans les quarantièmes rugissants.

A bord du MOEMOEA NUI, tout à fait adapté aux tropiques, ils découvrent le bonheur de partager avec leurs passagers la magie des îles MARQUISES. Depuis ils naviguent dans toute la Polynésie, avec une préférence pour les MARQUISES et les TUAMOTUS. Ils se sont offert une grande ballade à HAWAII en 2010, avec 4500 miles nautiques dont plus de la moitié à tirer des bords.

ODILE: hôte et guideOdile

Médecin

Après une enfance en Afrique, en Iran et aux USA, ODILE passe 12 ans en France pour suivre ses études de médecine. Elle exercera 4 ans à Paris en tant qu’anesthésiste-réanimateur. Après sa rencontre avec ALAIN, le projet de partir naviguer se concrétise. Durant les 4 ans où Alain construit les bateaux MALOUDJA et GALAWA en Bretagne, elle travaillera comme anesthésiste.

En 1986, c’est leur grand départ vers le PACIFIQUE.

1988-1991 Découverte des MARQUISES

C’est à l’hôpital de NUKU HIVA qu’elle reprend son activité professionnelle pendant 2 années. Viennent ensuite 4 années de croisières, « les années coquillages » : un petit murex porte d’ailleurs son nom  orania simonetae.

1995-2009: Les années « TAOTE ODILE »Auscultation bebe HATIHEU

C’est sous ce nom, signifiant docteur qu’elle est connue dans tout l’archipel des MARQUISES. Elle sera le seul médecin pour 3000 habitants dans l’île de UA POU puis poursuivra son activité à l’hôpital de NUKU HIVA. Elle sera responsable du Service de santé dans les 3 îles du nord de l’archipel tout en conservant son activité médicale .

2009: les années MOEMOEA NUI

En binôme avec ALAIN, ODILE apporte à ses invités sa parfaite maîtrise des faune et  flore terrestres et sous-marines. Ses années passées à vivre dans les archipels, sa connaissance des langues et traditions locales font d’elle la meilleure des guides. Elle saura vous emmener lors de randonnées terrestres ou aquatiques, dans des endroits uniques et sauvages.